MENU
LE NORD FAIT LE MUR
NOV. 2016 AVR. 2017

à propos

Le nord fait le mur

Le nord fait le mur

Un abécédaire de Marseille

Exposition participative, direction artistique Stéphan Muntaner
à partir du 9 mars 2017, dans différents lieux à Marseille (établissements scolaires, centres sociaux, entreprises, lieux culturels, centres d'insertion et de formation...)

Cette exposition nomade est composée de 26 affiches correspondant aux 26 lettres de l'abécédaire Le Nord fait le mur. Elle est issue de rencontres avec les habitants des quartiers nord ayant participé à une vaste collecte photographique, à partir d'un abécédaire de Marseille, pour raconter Marseille en 26 lettres et en images. L’exposition, sous la direction artistique de Stéphan Muntaner, graphiste et plasticien, donne à voir des instants de vie, composant de multiples récits autour de la richesse, la diversité des habitants des quartiers nord. Tout au long de l'année 2016, environ 3000 photos ont été collectées.

Outre le dépôt des photos en ligne, la collecte a été activée par des ateliers photos, des ateliers d'écriture à partir de l'abécédaire, des séances de scan de photos argentiques, des ateliers sur l'image et la composition avec Stéphan Muntaner ... Une centaine d'heures d'ateliers ont eu lieu au sein des établissements scolaires, centres sociaux, structures socio-culturelles, des centres de formation et d'insertion, des foyers d'hébergement…

Des promenades-vernissages de quartier auront lieu au cours du printemps 2017, connectant les fragments de territoires entre eux, d’une cité à l’autre, de la cité au village, à la Zone d’Activité Commerciale à une autre de résidences, ou encore à un parc, prétexte et invitation à marcher et à (re)découvrir les quartiers nord.

1 / 3

Une galerie d’art urbaine participative

la galerie à ciel ouvert

Une galerie d’art urbaine participative

Le Nord fait le mur a vu le jour à partir de nombreux échanges entre plusieurs structures culturelles installées dans les quartiers nord de Marseille : l’Alhambra, cinéma d’art et d’essai à Saint-Henri ; la Gare Franche, maison d’artistes entre Saint-Antoine et la cité du Plan d’Aou, l’ApCAR /Cité des arts de la rue dans le quartier des Aygalades où se trouve également Lieux publics, centre national de création en espace public, qui a assuré la production du projet. Cette démarche est née d’un désir de réunir acteurs culturels, sociaux, éducatifs, économiques, médicales, médico-sociales, autour d’un acte artistique partagé dans la ville, au cœur des quartiers nord. Il a été mené en étroite concertation et collaboration avec les « exposants » : une cinquantaine de structures implantées dans les quartiers nord, croisant les milieux et les domaines d’activité, favorisant ainsi une synergie sur ce territoire. Ces structures accueilleront chacune au printemps 2017 une exposition éphémère Le Nord fait le mur.

Les structures « exposantes » :
Ecole élémentaire Visitation, école élémentaire Busserine, écoles élémentaires Oasis 1 et 2, école élémentaire La Rose Val Plan, collège Henri Barnier, collège Vallon des pins, collège André Malraux, collège Edmond Rostand, collège Jacques Prévert, collège Jules Ferry, collège Stéphane Mallarmé, collège Rosa Parks, collège Jean Moulin, lycée Diderot, lycée La Floride, lycée professionnel Saint-Louis, Ecole de la Deuxième Chance, Centre Epide, association pour l’insertion dans l’emploi, Maison Municipale d’Arrondissement l’Estaque gare, centre social Kallisté Granière, centre social Kallisté La Solidarité, centre social La Martine, centre social Val Plan, centre social Saint-Gabriel, centre Social La Garde, centre social Saint-Louis Campagne-Lévêque et le collectif Environnement, Association Zébédée, Résidence Médicis, HAS (Habitat Alternatif Social), Gare Franche, maison d’artistes, Pôle Nord, Agence de Voyages Imaginaires, Pic Télémaque, Cinéma l’Alhambra, Cité des Arts de la rue – ApCAR, Théâtre de l’Astronef, Hôpital Edouard Toulouse, Maison des familles et des association Font vert, Aspro-cep, centre de formation pour adultes, ESF Services, JAS La Bessonnière et l’ARI (Association Régionale d’Insertion), l’ACPH et l’Ensemble artistique Tour Sainte, Ateliers ESADMM (Ecole Supérieure d’Art et de Design de Marseille Méditerranée) à Saint-André, APHM, Hôpital Nord, Centre commercial Grand littoral, Logirem, 13 Habitat, CAF Marseille Nord, RTM Régie des Transports Métropolitains, imprimerie CCI…

Lieux publics
Lieux publics accompagne les artistes de toutes disciplines qui font de la ville le lieu, l’objet, le sujet de leurs créations. Créé en 1983, Lieux publics est aujourd’hui un laboratoire d’écritures pour l’espace public qui a développé plusieurs dispositifs de soutien à la création, de l’écriture à la diffusion. C’est un lieu de création dirigé par un artiste : Pierre Sauvageot, compositeur et inventeur d’objets artistiques pour l’espace public. C’est aussi depuis 2003 le réseau européen IN SITU : un travail de coopération, coproduction, réflexion, de repérage et d’action mené à l’échelle européenne.
www.lieuxpublics.com

L’ApCAR
L’ApCar est l’Association Pour la Cité des arts de la rue, territoire unique en Europe d’expérimentation et de développement local et international des arts de la rue, qui va de la création à la formation, en passant par une chaîne de compétences, de savoir-faire et de réseaux déterminants autour de la construction, de la diffusion et de la médiation culturelle. Juchée sur le plateau des anciennes huileries-savonneries L’Abeille en plein cœur des quartiers nord, la Cité des arts de la rue est conçue comme un immense laboratoire scénique de 36 000 m2 avec 11 000 m2 de bâtis, 12 500 m2 de rues, places, quais et autant de broussailles, jardins et rivière, où se construisent et s’éprouvent spectacles et performances joués ensuite dans l’espace public. Inaugurée le 30 novembre 2013, la Cité réunit six structures constitutives du projet : Karwan, Sud Side, Lézarap’art, Générik Vapeur, la FAI-AR et Lieux publics.
www.citedesartsdelarue.net

L’Alhambra
L’Alhambra, cinéma des années 1920 avec une façade Art Nouveau, est situé à Saint-Henri dans le 16ème arrondissement et a réouvert ses portes il y a vingt-cinq ans. Cet équipement cinématographique classé « Art et Essai » est doté d’une grande et belle salle de 232 fauteuils, d’espaces de convivialité et d’ateliers. Il réunit chaque année 60 000 spectateurs et 8000 enfants et jeunes et accueille de très nombreux cinéastes.
www.alhambracine.com

La Gare Franche
La Gare Franche, lieu de théâtre et curiosités, fondée par Wladyslaw Znorko et la compagnie Cosmos Kolej, est une maison d’artistes nichée au cœur des quartiers nord de Marseille, un trait d’union entre Saint-Antoine et la cité de Plan d’Aou.  Îlot de verdure, c’est un lieu atypique, une usine, une bastide et des jardins partagés. Elle accueille artistes en résidence, jardiniers, voisins, écoliers tout au long de l’année et invite le public à découvrir ce qui s’y invente à l’occasion de temps d’ouvertures ritualisés « les bOns moments ».  Depuis septembre 2014, la Gare Franche associe un artiste à la poursuite de l’aventure : c’est Alexis Moati avec sa compagnie Vol Plané qui est l’artiste à l’a(e)ncre jusqu’en juin 2017.
www.lagarefranche.org

 

1 / 4